Le musée de la Houille Blanche

Maison Bergès

À Lancey

L’activité économique de la vallée du Grésivaudan a pendant très longtemps reposé sur l’extraction de minerai comme le fer, mais aussi sur l’hydroélectricité.

La Maison Bergès, accueille désormais un musée qui retrace cette histoire, ainsi  que celle des hommes qui furent les acteurs majeurs de cette économie. Situé à Villard-Bonnot, le musée de la Houille Blanche est une excellente idée de sortie depuis la station des 7 Laux.

 

Un musée dans la maison Bergès

Acteur majeur de l’industrie papetière, notamment à Lancey, Aristide Bergès fut l’un des premiers à utiliser l’hydroélectricité. C’est dans son ancienne maison aux alentours des 7 Laux qu’à été installé ce musée. La décoration retrace celle d’origine, laissant place à un mélange de style industriel et d’art nouveau.

« Chaque visiteur du musée se retrouve plongé dans un univers familial. C’est ce qui confère au musée de la Houille Blanche – maison Bergès son côté intimiste. »

Des photos, mais aussi des objets…

Outre la balade dans le temps grâce aux photographies, on peut également voyager dans le monde d’Aristide Bergès en observant des turbines, du matériel industriel, des piles raffineuses ou encore la roue de Barlow.

Pourquoi il faut y aller?
Pour découvrir l'origine de l'hydro-électricité
Pour plonger dans le décor d'époque
Pour allier art, sciences et industrie