© Amandine Bouancheau

L'Histoire des 7 Laux

Prapoutel - Pipay - Le Pleynet

L'histoire des 7 Laux

Un développement qui n’a de cesse de progresser depuis 1962

L’histoire des 7 Laux peut s’écrire en plusieurs grandes étapes, chacune marquant de manière profonde ce lieu emblématique. De leur naissance en 1962 issue de la volonté du syndicat intercommunal d’aménager les Massifs des Fanges, de Roche Noire et des 7 Laux, aux investissement importants en 1996, la station connaît un véritable engouement.

Si les 7 Laux sont aujourd’hui l’une des destinations préférées des grenoblois pour aller skier, elle connut 3 grandes phases dans son histoire

De 1962 à 1989 : les prémices d’un grand domaine

Il n’en fallait pas plus qu’une volonté d’aménagement de massifs splendides par un syndicat intercommunal regroupant 7 communes pour donner naissance à un projet ambitieux. Il faut presque 15 ans pour obtenir les concessions nécessaires et les premiers aménagements, avant de voir en 1977 la création des 1ers lits. Un vaste projet immobilier se développe alors, avec dans un premier temps un objectif de 3500 lits à Prapoutel et 1200 lits au Pleynet. Avec cela, il faut penser infrastructures et commodités d’accueil.

La fin de cette période voit l’arrivée des premiers télésièges 4 places, notamment celui de La Linguelle à Pipay, axe stratégique dans l’accès à la station, celui du Pouta côté Prapoutel pour atteindre les sommets à 2450 m et celui de l’Oursière pour des pistes très enneigées. Premiers équipements sportifs comme le mur d’escalade ou le centre aquatique pour répondre aux besoins de tous.

De 1989 à 1996 : des difficultés avant le renouveau

Après un départ prometteur, la station comme certaines autres du département rencontrent des difficultés financières. Le seul objectif pour les années 1992 à 1996 est de maintenir l’équilibre car la gestion ne peut souffrir aucun déficit. Période difficile où 2 années sans neige font fondre le peu de marge généré. Un plan d’investissement est mis au point pour fiabiliser le fonctionnement de la station.

De 1996 à 2010 : un renouveau et des années fastes

Les nouveaux investissements et les développements mécaniques comme le TSF du Lac et la neige de culture sont un véritable nouveau souffle pour la station. Des saisons incroyables permettent des investissements mécaniques toujours plus modernes et nombreux pour asseoir la fréquentation et la réputation des 7 laux. 2009 et 2010 sont des saisons records de fréquentation.

De 2011 à aujourd’hui : une station qui sait s’adapter

Depuis 2011, les saisons de ski se suivent et ne se ressemblent pas. Les conditions météorologiques et les conditions d’enneigement sont capricieuses, mais grâce à la neige de culture et les remontées mécaniques permettant de skier en altitude comme du côté de Prapoutel, il est possible de satisfaire les skieurs tous les ans.

Les 7 Laux se sont également développés pour proposer de nombreuses activités l’été et pour accueillir ces vacanciers en quête de nouvelles sensations et nouvelles expériences en montagne.

Le saviez-vous

Les 7 Laux, c'est trois sites : Prapoutel et Pipay du côté de la vallée de l'Isère et Le Pleynet du côté de la vallée du Haut-Bréda