Le Fort Barraux

à Barraux

Érigé en 1597 par Ercole Negro à la demande de Charles Emmanuel 1er Duc de Savoie, le Fort Barraux fait partie de ces trésors de la vallée du Grésivaudan.

Ce bastion, à l’architecture inspirée des places défensives de l’Italie est l’une des plus vieilles de tout le Dauphiné. Il fut reconstruit et remanié au fil des ans, mais c’est à Vauban que l’on doit sa forme actuelle. Il fut au coeur de nombreuses convoitises, notamment celle du Duc de Lesdiguières qui voulait se l’approprier.

À la découverte du

patrimoine historique

Non loin des 7 Laux, le fort Barraux constitue un lieu de promenade incontournable qui plaira aux adultes comme aux enfants.

Agissant comme vigile, Fort Barraux servait surtout d’arme de dissuasion contre les attaques éventuelles. Tour à tour lieu de garnison, dépôt d’armes ou encore prison militaire puis civile après la seconde guerre mondiale, Fort Barraux a un passé chargé.

Il connu plusieurs transformations au XVIIIe siècle, notamment l’ajout de deux casernes et d’une chapelle.

« Un lieu incontounable de la Vallée du Grésivaudan qui plaira aux adultes et aux enfants »

Des visites ouvertes à tous

De mai à septembre, si les journées se font clémentes, Fort Barraux est ouvert à tous pour une visite de 1h30 à 2h avec un départ à 15h. Proche de Prapoutel ou du Pleynet, les enfants seront ravis de découvrir ce bastion entouré par des murs fortifiés. S’ils ont moins de 12 ans, la visite est gratuite, une raison supplémentaire pour les plonger dans cette parenthèse d’histoire. Ainsi, tout le monde pourra découvrir les 5 km de remparts, dont la hauteur peut parfois atteindre 25 mètres, et admirer les 4 ponts-levis.

Pourquoi il faut y aller?
Pour découvrir le patrimoine historique de la Vallée du Grésivaudan
Pour visiter l'une des plus anciennes et des plus prestigieuses places défensives des Alpes
Pour visiter cet incontournable classé au titre des monuments historiques