Question Secours ...

Forum dédie aux VTT et aux activités d'été aux 7 laux

Modérateur: Direction

Question Secours ...

Messagede Krakaoui » 23 Juin 2008 14:50

Voila ma question à la direction :

Hier un amis c'est eclaté la hanche sur une des pistes des 7L, rien de cassé mais un trou d'environ 2cm de diametre profond jusqu'a l'os avec la douleur et l'hemorragie qui va avec ...arrivé a la moitié de la descente

Bref nous etions en bas ils nous ont appelés pour voir si un 4x4 de la sation pouvait venir le chercher ...
Mais comme nous l'ont confirmé le personnel, legalement n'etant pas secouriste ils ne peuvent intervenir sans prendre des risques au niveau juridiques ( en cas de degradation ou meme juste d'accident a la descente en 4x4) .

du coup 2 options se sont offertes : Pompier ( 4x4 ou helico) ou vehicules perso ( interdit normalement)

Nous avons opté pour la 2nd car etant d' Aix le rappatriement sur Grenoble n'etait pas pratique ...

Là ou je suis quand meme surpis c'est quand cas de gros pépin ( cardiaque, respiratoire ou grosse hemorragie ) le temps d'intervention c 'est 3mn .....

Alors comment se fait 'il qu'il n'y est pas un pisteur secouriste en haut du Combi pour intervenir, gerer les detresses vitales et alerter correctement les pompiers ???? :shock:

Nous faisons un sports avec un facteur chute/Bobo assez important et d'autres stations ont deja en place au moins 1 Secouriste . la responsabilté de la station est t'elle degagé en saison estivales pour passer à coté de ce ça ???

Mieux vos prevenir que guerir ....n'attendez pas la cata .... au dela de la responsabilité des 7L, l'image en prend un coup aussi ...ET NE FAVORISE PAS LA VENU DES DEBUTANTS ET FAMILLES ....(sujet d'actualité !)


Pour conclure, mon collegue a juste passer la nuit en observation + 2-3 p. de sutures .


Et Sinon changez rien aux pistes, elles sont trop terribles et les modules excellent ...!
(juste les receptions sur la 1ere partie du dome qui sont vraiment pourries defoncées...)
Le krakaoui aime l'eau mais n'aime pas la boire ....
Image
Avatar de l’utilisateur
Krakaoui
 
Messages: 565
Inscription: 23 Sep 2004 9:11
Localisation: La Biolle (73)

Re: Question Secours ...

Messagede Direction » 26 Juin 2008 9:25

La personne qui vous a renseigné est notre electricien. Il était sur place suite aux ennuis electriques du samedi.
Le problème des secours n'est pas simple.
Les pisteurs secouristes...C'est l'hiver avec traineaux et remontées mécaniques. Ils sont sur les blessés en 2 ou 3 minutes.
L'été ce service n'existe pas. L'accès sur les blessés est souvent impossible ou avec des temps d'accès qui ne sont pas raisonnables. Et souvent aucune possibilité d'évacuation du blessé (pas de traineau et pas d'engin adapté).
Depuis l'ouverture de cette activité, nous avons pas mal d'intervention. Le plus souvent se sont des évacuations hélitreuillées. Pour les autre blessés nous appelons les pompiers.
Nous avons un secourtiste sur le site mais sa capacité d'intervention dépend de sa situation géographique du blessé.
C'est la conductrice du TSD du Grand Cerf qui gère la priorité et qui doit prévenir suivant les infos données: SAMU, Pompiers ou secouriste...Suivant la gravité, la situation et l'accès.
D'autre part les services de secours sur neige sont organisés. Ils sont payants avec des tarifs décidés par la collectivité. Les règles d'intervention et d'évacuation sur les medecins ou les hopitaux sont très précises. L'été c'est le service public.
Sous ce nom vous avez la réponse de l'exploitant.
Direction
 
Messages: 685
Inscription: 19 Nov 2002 19:08
Localisation: Prapoutel

Re: Question Secours ...

Messagede Krakaoui » 26 Juin 2008 17:09

Merci pour ces confirmations mais malgré ça je ne suis pas d'accord sur fait que le pisteur mette trop du temps à arriver .

Pour le Vttiste de bon niveau il faut sans prendre de risque environ 10mn pour descendre de la butte sans s'arreter, donc un pisteur qui aurait un bon niveau peut acceder a peu pres partout dans ce laps de temps soit environ 3 fois plus vite que l'helico .

Alors il me parait necessaire (je me repete...) qu'en cas de urgence vitale de pouvoir donner les 1ers soins ( massage cardio, point de compression etc...) et aussi eviter le suraccident de la victime ou d'un tiers . Evidemment si evacuation il y a, je me doute bien qu'il va pas accrocher la barquette à sa roue arriere .... :arrow:

Donc si il y'a un secouriste il devrait se trouver en haut du dome pret a descendre .(evidemment du coup il ne fait plus que ça par contre ... :wink: )
Et comment l'employé de la RM, sans voir la victime et sans etre secouriste (?) peut il decider si il faut l'helico, le 4x4 ou rien ... :shock:
Le krakaoui aime l'eau mais n'aime pas la boire ....
Image
Avatar de l’utilisateur
Krakaoui
 
Messages: 565
Inscription: 23 Sep 2004 9:11
Localisation: La Biolle (73)

Re: Question Secours ...

Messagede Dine » 26 Juin 2008 19:19

Le sujet avait déjà été évoqué les autres années, je suis vraiment étonné de constater autant d'amateurisme pour un sport aussi dangeureux que le VTT de descente... Un secouriste présent sur secteur et pouvant aider les gens sur les pistes avec le minimum pour stopper une hémoragie ou pratiquer un massage me semble vraiment être le minimum.... :(
Je suis décidément pas prêt de monter...
Skier, c'est rester libre!!!
Avatar de l’utilisateur
Dine
 
Messages: 3348
Inscription: 17 Avr 2005 19:11
Localisation: Eybens

Re: Question Secours ...

Messagede Pogo » 26 Juin 2008 19:20

Oups, le message était de moi... :wink:
No Balls, No Glory!!!!
Aïeeee, mes c....!!!

N'oublie pas, la gravité est ton amie, tant que tu ne percutes pas le sol!!!
Avatar de l’utilisateur
Pogo
 
Messages: 7370
Inscription: 09 Fév 2004 19:44
Localisation: Bourgeland!!! Près GRRRRRRRRRR

Re: Question Secours ...

Messagede antidote » 26 Juin 2008 20:07

Je suis d'accord aussi. Cependant, pour avancer sur ce sujet, il faudrait savoir deux choses:

- ce que font les autres stations, comme les deux alpes. Certes, il faut comparer ce qui est comparable, mais pour prétendre jouer dans la cours des grands, il faut un peu d'infrastructure. En période hivernale, les pisteurs ont des skis, un traineau et leur compétence pour attendre les secours. Très bien. Mais en été, ils pourraient donc avoir au moins un vélo, et leurs compétences pour attendre les secours. Et les frais ne sont pas immense (c'est sûr, les petits ruisseaux font les grandes rivières, et il faut payer un salaire).

- ce à quoi l'achat du forfait donne droit. Seulement une montée en toute sécurité (ça, c'est certain, avec une intensité de l'obligation variable selon le stade du transport), mais pour la descente? Car le forfait permet la pratique du sport, notamment par l'usage des aménagements, et pas seulement la montée pour le panorama. Je pense que la question est délicate, et je me demande ce qui se passerait si (je ne le souhaite bien sûr pas...) un pratiquant blessé venait à prétendre que le contrat lui donne aussi la possibilité de prétendre à l'organisation de secours de proximité. Par analogie avec le même contrat qu'il conclut l'hiver, et notamment en l'absence d'indication contraire claire lors de l'achat du forfait. Ca viendra de toute façon si ce sport (et ça, je le souhaite) se démocratise.
antidote
 
Messages: 2198
Inscription: 04 Mai 2008 12:00

Re: Question Secours ...

Messagede backdraf » 15 Juil 2008 12:22

a kracaoui bonjour pour info c est pas le personel des remonte qui va prendre la descision d envoyer un 4x4 ou un helico mais le service departemental de secour et d incendie suivant les information que vous leur fournirez donc le plus simple c est d avoir un portable et petit rapel le numero d urgence depuis un portable c est le 112
backdraf
 
Messages: 1
Inscription: 15 Juil 2008 12:19

Re: Question Secours ...

Messagede Krakaoui » 16 Juil 2008 10:17

Direction a écrit:C'est la conductrice du TSD du Grand Cerf qui gère la priorité et qui doit prévenir suivant les infos données: SAMU, Pompiers ou secouriste...Suivant la gravité, la situation et l'accès....


:arrow: backdraf
je n'ai jamais dis ça bien au contraire (voir mon 1er message, c'est ce qui me gene justement) ...; et si tu connaissais bien le domaine tu saurais que le portable ne passe pas partout notamment sur la butte de Pipay ... :wink:
En 8 ans de VTT, des cartons j'en ai eu et vu un paquet des plus ou moins grave et j'ai toujours eu mon portable .
Et c'est bien ça le pb, c'est un sport à risque qui se pratique sur un domaine amenagé mais sans les secours adaptés ...( pas partout :wink: )
C'est à mon avis impossible de faire une journée à + de 50 bikeurs sans un seul gros bobo dans la journée ... :roll:
Le krakaoui aime l'eau mais n'aime pas la boire ....
Image
Avatar de l’utilisateur
Krakaoui
 
Messages: 565
Inscription: 23 Sep 2004 9:11
Localisation: La Biolle (73)

Re: Question Secours ...

Messagede Direction » 18 Juil 2008 8:22

Les choses ne sont pas simples et évitons les "Y a qu'à faut qu'on..."

Rien n'est comparable au secours sur piste l'hiver. C'est un service organisé par la collectivité. Il est légal et payant. C'est le seul exemple de secours payant d'ailleurs. Pour tous les autres sports et activité c'est gratuit et assuré par les services publics de secours.
C'est adapté car nos pisteurs peuvent se rendre avec des délais très courts sur tous les points du domaine skiable. Ils sont équipés pour assurer les évacuations et les transports. Ils sont formés et on la le matériel adapté. Les services départementaux ne pourraient pas intervenir avec la même rapidité. C'est très adapté au ski. Et la formation du pisteur secouriste est surtout basée sur les capacités à ski des pisteurs.

Pour le VTT, rien de comparable. La capacité d'être pisteurs VTT secouristes n'éxiste pas. Pas de formation pas de règles pas de capacités d'évacuation etc....Et surtout pas d'efficacité. Dans la plupart des cas l'approche du blessé est difficile et son évacuation impossible par les moyens techniques habituels. Comme tout sport qui se développe des règles commencent à apparaître. Aux 7 Laux, comme ailleurs nous avons une organisation en place et des règles d'alerte établies. Le but est de connnaître le plus rapidement possible la nature, le lieu et la gravité de la blessure pour pouvoir gagner le maximum de temps sur la bonne intervention.
Nous avons un pisteur secouriste sur place qui généralement exploite un appareil et il peut soit se faire remplacer soit arrêter son appareil et se rendre sur place. Nos conducteurs sont les relais d'information. Nous avons aussi, Claude le moniteur de VTT qui est secouriste et qui pourra en VTT se rendre sur place... Et bien sur il, y a aussi Greg. Mais dans tous ces cas les délais risquent d'être assez longs.

Quelques soient les méthodes et les stations, il est important que les pratiquants soient informés de ces difficultés. Ne pas faire des parcours difficiles et éloignés des accès en étant seul.
On s'aperçoit que la meilleure des sécurités actuellement est donnée par le collègue ou l'ami qui prévient nos services et qui permettent une intervention adaptée et la plus rapide possible. La plupart des pratiquants ont intégré cette règle
Les choses évoluent ...et vont évoluer...Nous aussi.
Sous ce nom vous avez la réponse de l'exploitant.
Direction
 
Messages: 685
Inscription: 19 Nov 2002 19:08
Localisation: Prapoutel

Re: Question Secours ...

Messagede antidote » 20 Juil 2008 16:36

Direction a écrit:Les choses ne sont pas simples et évitons les "Y a qu'à faut qu'on..."



Merci pour la réponse. Je vous trouve quand même un peu sévère: personne n'a dit que c'était simple et qu'"il n'y avait qu'à" !

Tout le monde peut facilement imaginer que l'organisation des secours sur neige présente une réelle spécificité. On peut toutefois se demander si l'organisation d'un système voisin (et non identique...) à celui d'hiver ne finira pas par se mettre en place (volontaire ou "légal"), si ce sport, qui présente une réelle dangerosité, se démocratise.
antidote
 
Messages: 2198
Inscription: 04 Mai 2008 12:00

Re: Question Secours ...

Messagede poissonpilot » 29 Aoû 2008 21:08

Ce genre de sujet me fait marrer, désolé de le dire...

Il faudrait arrêter de dire "la descente, ce sport dangereux ..." et autres phrases de ce genre, car c'est vraiment n'importe quoi de dire cela. La rando aussi c'est dangereux !! tu peux te tordre la cheville, et à 2400 mètres d'altitute c'est forcément plus compliqué qu'en plein centre ville (deux semaines en arrière, la personne est évacuée en hélico sur Villard) ... le vélotaf aussi c'est dangereux à ce compte, et on n'oblige pas les automobilistes à mettre un matetas de protection sur leur capot !! Pourtant, il y en a des morts !! On vit dans un pays d'assistés alors ce genre de sujet ne m'étonne pas. Non pas que je critique violemment les participants à ce sujet, loin de là, c'est pas le but, mais on nous a trop habitué à l'assistanat, au point qu'on en oublie aujourd'hui les règles élémentaires qui sont : la montagne c'est pas sans risques et personne n'est forcé à monter sur un vélo de descente quand il prend les remontées mécaniques !
Alors il faut des pistes aménagées, toutes lisses, sans rien dessus ? c'est possible ! ça coute cher mais c'est possible ...mais après on va voir débarquer les assos de défense de la nature qui vont gueuler parce qu'on défigure la montagne ... :lol:
La descente, c'est un sport de glisse ET un sport mécanique !

Je suis sur Villard de Lans et l'accidentologie des vttistes trouve sa source dans le manque d'éducation de certains pratiquants qui font n'importe quoi. Certains roulent sans casque (souvent ils l'ont mais le mettent pas), ou l'absence de protections du pilote, ou d'équipement minimum comme des gants longs ...
Pour exemple, j'en ai vu deux rouler tête nue, en mocassins (si si), et avec un vélo d'un autre temps ... Quand je leur ai dit "ça serait plus prudent avec des protections", ils m'ont envoyé chier, j'ai juste répondu que "100% des gens qui partent en hélico pensent surement que j'ai raison !!"...

Alors après ils se boitent, et vont pleurer parce que c'est la faute du caillou au milieu de la piste, commencent à mettre en cause le manque d'entretien, la difficulté de la piste, ou la faute du gars qui suit depuis 2 minutes et qui arrivent pas à doubler ...bref ...il faut un responsable mais c'est jamais soi même. Ca aussi c'est un mal français !!

Je fais du vélo depuis 19 ans, j'ai commencé en 1989, j'ai eu qu'un crash sévère en 1992, je roulais sans casque à l'époque et j'ai fini avec une fracture du bras droit au fond d'un ruisseau, je suis allé à l'hosto grâce à deux retriatés qui m'on porté assistance après que j'ai eu marché pendant 20 minutes, et en 2000 j'ai glissé sur une plaque de verglas pendant un entrainement hivernal en XC (où les genouillières et coudières ne sont pas légion dans cette discipline)... en 19 ans de pratique, 2 accidents ! pas mal non ? Depuis 1992, j'ai toujours porté un casque en partant rouler !!!
Je refais de la descente depuis 3 ans, j'ai systématiquement : un casque avec mentionnière, des gants longs, un gilet de protection, des genouillières, et un short avec des coques de protection ...
Certes, cela a un coup, mais ça coute moins cher que les frais d'évacuation en hélico et les frais d'hosto !

La descente, c'est un sport qui présente un risque, ok, qui doit être accepté par les pratiquants, si il ne l'est pas, alors on reste spectateur, y'a pas de honte à ça. Si on veut essayer, on s'équipe voire on prend conseil auprès de professionnels pour les rudiments du pilotage et la notion de gestion des freinages. Sinon, tous les bouquins de VTT font un article au moins une fois par an à ce sujet, voire des hors séries !
Ce qui fait que je n'ai eu que deux pèt' sur aussi longtemps, c'est que je n'ai jamais roulé au delà de mon niveau; quand j'ai repris la descente, je me suis contenté des pistes vertes et bleues, et j'ai augmenté mon niveau, puis j'ai appris PROGRESSIVEMENT à franchir les passages techniques, et enfin je me suis remis à la compétition. Je roule pour le plaisir car je suis encore "bloqué" sur certains obstacles.

Alors avant de dire que la descente c'est dangereux, il faut d'abord se remettre en cause sur sa propre façon d'aborder ce sport. Perso, même si mon niveau augmente depuis 3 ans, je roule toujours en dedans car les conséquences sur ma vie professionnelle seraient désastreuses en cas de blessure très sévère. Sans compter que je peux perdre mon boulot (ça peut aller jusque là)
Pour info, aujourd'hui, je me suis retourné (en passant par dessus le guidon) en roulant sur une bleue, un caillou félon se trouvait masqué par une marche en pente douce, j'ai eu une grosse peur mais mes protections m'ont évité d'avoir affaire aux secours car je me suis mangé un arbre à l'occasion. J'ai abordé un passage avec plus de vitesse que de raison, et je me suis boité. Et j'en veux à personne, j'avais qu'à faire gaffe c'est tout.
Tout le monde devrait réagir comme ça.
Les remontées mécaniques ne devraient à mon sens, être reponsable que de la phase où le vélo est chargé et qu'on monte dedans, et jusqu'à ce qu'on en descende, le reste c'est l'affaire du pratiquant. Même si une piste est tracée, la prudence doit toujours préempter sur le reste et ça reste QUE du ressort du pratiquant qui a toujours son libre arbitre !!
C'est mon avis ...

Bien à vous
Poisson
poissonpilot
 
Messages: 2
Inscription: 18 Sep 2005 22:17

Re: Question Secours ...

Messagede antidote » 30 Aoû 2008 11:04

poissonpilot a écrit:Ce genre de sujet me fait marrer, désolé de le dire...

Il faudrait arrêter de dire "la descente, ce sport dangereux ..." et autres phrases de ce genre, car c'est vraiment n'importe quoi de dire cela. La rando aussi c'est dangereux !! Poisson


Contribution intéressante et très juste par bien des aspects.

Cependant, on ne peut nier que la descente est un sport dangereux. Quand même, il y a des degrés dans la dangerosité, et chuter à 50km/h peut être plus lourd de conséquences que chuter en marchant, non ? Pour ma part, je te rejoins lorsque tu écris que bien des accidents pourraient être évités par des mesures de bon sens, et un peu de réflexion par les pratiquants. D’accord aussi pour dire que ceux qui le veulent doivent rouler pouvoir librement : prendre une RM, et assumer une piste difficile. Cela rejoint le ski de rando. Mais il y a aussi des personnes qui pourraient être intéressées par un sport plus encadré. Or, pour vouloir toucher le grand public, il me semble intéressant de mettre en place une structure plus sécurisante, tout en informant les pratiquants qu’ils assument les risques de leur pratique. Ce n’est pas parce que le ski est un sport dangereux, comme tous les sports, qu’il faut critiquer l’existence des pisteurs-secouristes ! Et il n’est pas interdit à l’initiative privée d’une station de dépasser les exigences légales. Tu prends pour comparaison la conduite automobile, et c’est très révélateur. Voici une pratique de masse, et les actions des associations diverses montrent qu’il est possible de mener des actions pour limiter le nombre de morts et de blessés par accident. Faut-il un tapis sur le capot ? Non, mais sur un circuit de vitesse, l’existence d’un service d’urgence ne me semble pas disproportionnée.

La montagne n’est pas un circuit automobile, et heureusement. Je dis seulement que pour attirer des touristes de niveau débutant ou faible dans ce sport, il faudra leur donner accès à des infrastructures adaptées. Pour l’heure, la pratique du VTT en montagne (avec emploi de RM) reste un peu confidentiel, car suppose un excellent niveau. Il y a sûrement une niche à creuser, même si, comme l’écrit la Direction, des « Y’a qu’a » ne sont pas constructifs. Tu écris que le ressort de l’exploitant, c’est la montée en RM. Très juste aujourd’hui, mais ne peut-on pas envisager un système où la descente elle-même serait sécurisée ? Bien sûr, en prenant le forfait adapté, avec le coût supplémentaire. Chacun peut se faire accompagner d’un BE, et le bon sens veut qu’on apprenne avant de pratiquer. Mais comme en ski, on peut aussi avoir un niveau raisonnable, connaître ses limites, tout en voulant s’assurer qu’en cas de chute, même avec les protections, on aura sur place une personne pour arrêter une éventuelle hémorragie ou pratiquer une respiration artificielle avant que 30 minutes ne se soient écoulées ! Il ne s’agit pas d’évacuation, Direction a bien insisté sur les particularités de cet exercice en été, mais d’une situation d’attente.

Mais le message à retenir sur la façon qu’a chaque personne d’aborder le sport et celui-ci en particulier me paraît très juste. A bon entendeur...
antidote
 
Messages: 2198
Inscription: 04 Mai 2008 12:00


Retourner vers VTT en été !

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités