Webcams

» Forfaits de ski » Toutes les actualités
» La boutique

Les 7 Laux, ça marche comment ?

LES 10 TRUCS POUR COMPRENDRE LES 7 LAUX...

1/ Notre domaine skiable peut recevoir 15 000 skieurs/jour. Ce calibrage se fait par les parkings. C'est ce qui garantit la fluidité sur les pistes. S'il y en avait plus ... on ne pourrait plus skier !!! GAREZ VOUS BIEN... SERREZ BIEN LE VEHICULE VOISIN... Et à partir de 12h30...les skieurs du matin commencent à libérer des places et vous pouvez trouver des places de parking très près du domaine skiable. Les journées de saturation des parkings restent peu nombreuses. Lorsqu'elles se produisent des navettes gratuites sont mises en place. Le soir au retour sur la route vous pouvez rentrez plus vite sur Grenoble en descendant par Theys et en prenant soit l'autoroute au Touvet, soit en traversant l'Isère et en rentrant par la rive droite vers Crolles. Commercialement, nous travaillons de manière énergique sur le covoiturage et les bus depuis Grenoble ou la vallée du Grésivaudan.

2/ Les jours de forte fréquentation, les caisses ouvrent à 8H15, et jusqu'à 9h15 il n'y a pas d'attente. Les samedis d'arrivée des vacances scolaires, les caisses du Centre 7 et du Pleynet restent ouvertes plus tard et vous pouvez acheter votre forfait pour la semaine à partir de 14h jusqu'à 19h ou 20h s'il y a du monde.

3/ Nos remontées mécaniques sont prévues pour pouvoir acheminer 15 000 skieurs/jour... En semaine, lorsque nous avons 3 000 ou 5 000 skieurs, certaines remontées sont fermées. En général, elles ne suppriment aucune piste.

4/ Si vous voulez ne jamais faire la queue sur nos remontées, skiez décalés ! Prapoutel et Pipay le matin et Pleynet l'après midi. En dehors des périodes de vacances scolaires, l'accès Pleynet le week end vous permet de vous garer très près du domaine skiable.

5/ En cas de chute de neige dans la nuit... on ne dame que les vertes et les bleues pour vous laisser profiter de la neige fraîche... S'il neige énormément...les dameuses ne peuvent pas rester sur le domaine et rentrent pour 9h. De même, quand il neige pas mal, le FREESTYLE PARK  n'est refait que 24 heures après la chute...Profitez de la poudreuse (POW POW)

6/ Nous n'avons pas de billetterie main libre. C'est un service très cher et nous préférons mettre nos moyens dans le domaine skiable (notre parc de remontées mécanique est l'un des plus moderne de France avec une moyenne d'âge de 12.5 ans). De plus nous pensons que le passage en caisse est très important pour les infos sur le domaine skiable surtout si les conditions de vent ou d'exploitation obligent à modifier les tarifs. Nous n'avons pas de reversement avec d'autres domaines skiables puisque nous gérons les 3 stations (Pipay/Pleynet/Prapoutel) avec la même Société. Nous pensons donc que ce n'est pas très utile pour les 7 Laux...On y viendra, mais pas tout de suite !!! Ceci ne nous empêche pas de proposer de la vente en ligne avec une remise du forfait le lendemain matin à une "caisse" dédiée. Depuis la saison 2012/13, la mise en place d'une caisse lib' est en test avec achat du forfait sur internet et scan de QR code pour obtenir le forfait. N'hésitez pas à l'essayer, et surtout à nous dire ce que vous en pensez !

7/ Nous ouvrons le plus tôt possible en novembre ou dcembre, mais à partir du 31 mars, les ouvertures sont fonctions des conditions d'enneigement et des fréquentations. En semaine, certains secteurs peuvent fermer. Renseignez vous avant le départ et consultez le site internet. Notre station essaye d'être la plus réactive possible aux conditions très changeantes de la montagne. Pour être informé: www.les7laux.com

8/ Le domaine skiable est géré par la Société des Téléphériques des 7 Laux. La SEMT7L gère au nom et pour le compte du SIVOM (Syndicat intercommunal de la Station des 7 Laux). La totalité des bénéfices ou des pertes remontent au Syndicat. Il n'y a jamais de dividendes versés à des actionnaires privés. La totalité des marges est ré-investie sur le domaine skiable. Les communes supports de la Station sont toutes petites (Theys/Les Adrets/La Ferrière). elles ne pourraient pas supporter un déficit même minime du domaine skiable. Ceci oblige à une gestion très rigoureuse. Depuis 1991, les quelques mauvaises saisons ont été équilibrées par les bonnes.

La SEMT7L dépense 1/3 de son chiffre d'affaires pour payer les salaires (127 salariés l'hiver), 1/3 de son chiffre pour payer les charges d'exploitation (assurances, fuel, EDF, pièces détachées RM et pistes, Impôts et charges) et 1/3 pour rembourser les banques (capital + intérets) qui ont financé nos investissements... S'il en reste un peu on remet la totalité en auto-financement sur le domaine skiable.

9/ Depuis 1996, nous avons investi plus de 63 Millions d'Euros dans notre domaine skiable : Remontées mécaniques - Neige de culture - travaux de pistes - Bâtiments. Le TSD Gypaète, dernier-né du parc de remontées, totalise 8 millions d'euros (valeur 2014). Les prochains investissements (à l’horizon 2018/2019) seront portés sur la neige : notre volonté serait d’augmenter la puissance instantanée de notre réseau de neige de culture pour garantir l’enneigement de nos pistes en 3 jours et non plus sur 15 jours comme c’est le cas actuellement. Il est envisagé (étude de faisabilité en cours) la réalisation d’une retenue collinaire et l’extension du réseau neige sur quelques pistes (Crêt granier, cabris, souchette…)."

Quelques chiffres :

  • Une dameuse treuil coûte 300 000 € (on en remplace 1 par an)
  • Un télésiège 6 places comme les Chamois coûte 5.5 millions d' Euros (valeur 2008), celui de l'Oursière coûte 7 millions d'Euros (valeur 2010).
  • Les 7 km de réseaux neige avec une retenue collinaire de 40 000 m3 et le bâtiment pour l'usine à neige: 4.8 millions d'Euros

10/ Notre domaine skiable est sur des terrains privés. Toutes nos pistes se font sur terrains d'autrui. Nous les remercions de leur coopération. La piste des Vallons du Pra est un bel exemple. Cette piste a nécessité les compromis entre de multiples propriétaires. Si elle est appréciée par nos clients, qu'ils sachent que c'est grace à la bonne volonté des propriétaires et aux  2 ou 3 personnes qui ont participé à la négociation. Merci aussi à notre service des pistes qui gère les ouvertures et les fermetures de cet espace difficile.